Vie politique

Les femmes en politique

Il y a 190 pays membres de l’ONU et à peine une dizaine est dirigée par des femmes. Et la France n’est malheureusement pas un exemple de parité en politique. Par rapport aux autres Etats membres de l’Union Européenne, la France est très mal classée pour ce qui est de la place occupée par les femmes dans la politique. En effet, la France est le dix-neuvième pays à avoir le plus de femme dans les chambres basses de l’Union Européenne (environ 20%), et ceci sur vingt-sept pays.      

Mais à l’intérieur de la France, nous pouvons observer une progression. En 2000, la loi sur la parité est votée. Cette loi oblige les partis politiques à présenter autant de candidats hommes que de femmes lors des élections municipales, régionales, sénatoriales et européennes. Grâce à cette loi, il y a aujourd’hui 47% de femmes dans les conseils municipaux et régionaux. Mais, dès que l’on monte dans les échelons du pouvoir, ce pourcentage descend rapidement malgré une progression durant les années. Cette progression, nous pouvons l’observer grâce à ce tableau, qui nous montre la part des femmes au sein des chambres parlementaires de 1958 à 2008 :

Malgré une nette évolution, il est nécessaire que les mentalités évoluent, et ceci est loin d’être facile. Un rapport de l’observatoire de la parité entre hommes et femmes notait la rareté des femmes dans les partis politiques, et les raisons évoquées sont multiples :                                                                                       

- L’opposition des militants masculins,                                                                                                                                                                                   

- La rareté des candidates féminines,                                                                                                                                                                                      

- La persistance des mentalités,                                                                                                                                                                                           

- L’univers politique perçu comme un univers « viril » qui n’est pas fait pour les     femmes,                                                                                                           

- Le refus des femmes d’entrer dans la compétition, la violence de l'affrontement     politique.                                                                                                         

 

Les Français se disent pour la parité, mais dans les faits ils ne semblent pas prêts à avoir des femmes au pouvoir.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site